Seuil de dangerosité de la tension électrique chez l'Homme

Question détaillée

Question posée le 06/05/2011 par Anonyme

quelle est le seuil maximum de la tension dangereuse pour l'homme en courant alternatif merci

7 réponses d'expert

Réponse envoyée le 07/10/2014 par un Ancien expert PagesJaunes

DANGER ÉLECTRIQUE


Ce n'est pas la tension qui est dangereuse, mais le courant, sachant que le 50 Hz provoque rapidement la tétanisation des muscles lisses, dont le cœur.


Les effets du courant traversant le corps humain, dépendent d'un certain nombre de facteurs:
- tension
- fréquence
- intensité
- durée de passage
- forme de courant
- trajet du courant (+ dangereux s'il traverse la région du cœur)
- moments du passage du courant par rapport aux phases du cycle cardiaque (risque de fibrillation ventriculaire)

Le corps humain étant composé de 90% d'eau, il se comporte comme une impédance, elle même la somme de 3 quantités:
- impédance d'entrée/ impédance interne / impédance de sortie
L'impédance interne du corps humain est trés faible:
- main à main, de l'ordre de 500 ohms
- tempe à tempe 100 ohms
- main à pied 500 ohms
Il ne faut pas oublier que le courant prendra toujours "chemin" le plus facile...
La NFC 15-100 définit ses règles de calculs par rapport à une courbe de sécurité "L"; basées sur le temps (ms) et l'intensité (mA) avec les effets du courant alternatif (15 à 100 HZ) sur les personnes.
Le seuil des disjoncteurs différentiels est fixé à 30 mA.
Si ,par facilité, on estime la résistance du corps à 1 kΩ en dessous de 25 V, on voit qu'approcher les 30 V pose déjà problème.

Effets du passage du courant alternatif dans le corps humain
=====
Le courant
(en mA) → La perception des effets dans le corps
(valeurs approximatives, variant selon la personne)
0,5 à 1 → Seuil de perception suivant l’état de la peau
8 → Choc au toucher, réaction brutale
10 → Choc électrique + Contraction des muscles des membres – crispation
durable
20 → Choc électrique + Début de tétanisation de la cage thoracique
30 → Choc électrique + Tétanisation du thorax
40 → Choc + Tétanisation + Fibrillation ventriculaire : survie limitée à 3
minutes par arrêt ventriculaire.
70 à 100 mA → idem + brûlures
1000 → Arrêt cardiaque immédiat – brûlures profondes – décomposition chimique
du sang

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 07/10/2014 par un Ancien expert PagesJaunes

< suite >
1000 → Arrêt cardiaque immédiat – brûlures profondes – décomposition chimique
du sang
(phénomène irréversible = mort certaine).
> 1000 → Centres nerveux détruits – décomposition chimique interne.


█ L'influence du temps :
█ =====
█ Avec 30 mA pendant 5 s, il reste une possibilité sur deux de s'en tirer !
█ Mais aussi avec 300 mA pendant 0,5 s, il reste
█ aussi une possibilité sur deux de s'en tirer !!!

L'état de la résistance du corps humain :
=====
Elle varie fortement en fonction de différents paramètres:
- La fatigue, la santé, l’age de la personne ;
- L’état hygrométrique de la peau aux points de contact ;
- La qualité de la peau ;
- La surface de contact ;
- La tension appliquée entre points de contacts.

__________
https://installation-electrique.pagesjaunes.fr/qr...
http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/securite/s...
--------------------
Consultation
http://fr.wikipedia.org/wiki/NF_C_15-100
Le décret du 16 juin 2009 relatif à la normalisation rend les normes d'application obligatoire consultables sur le site de l'association française de normalisation . La norme NF C15-100 est donc consultable sur afnor.org au format PDF, après création automatique d'un compte et installation du plugin FileOpen.

1

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 07/10/2014 par un Ancien expert PagesJaunes

< suite >
1000 → Arrêt cardiaque immédiat – brûlures profondes – décomposition chimique
du sang
(phénomène irréversible = mort certaine).
> 1000 → Centres nerveux détruits – décomposition chimique interne.


█ L'influence du temps :
█ =====
█ Avec 30 mA pendant 5 s, il reste une possibilité sur deux de s'en tirer !
█ Mais aussi avec 300 mA pendant 0,5 s, il reste
█ aussi une possibilité sur deux de s'en tirer !!!

L'état de la résistance du corps humain :
=====
Elle varie fortement en fonction de différents paramètres:
- La fatigue, la santé, l’age de la personne ;
- L’état hygrométrique de la peau aux points de contact ;
- La qualité de la peau ;
- La surface de contact ;
- La tension appliquée entre points de contacts.

__________
https://installation-electrique.pagesjaunes.fr/qr...
http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/securite/s...
--------------------
Consultation
http://fr.wikipedia.org/wiki/NF_C_15-100
Le décret du 16 juin 2009 relatif à la normalisation rend les normes d'application obligatoire consultables sur le site de l'association française de normalisation . La norme NF C15-100 est donc consultable sur afnor.org au format PDF, après création automatique d'un compte et installation du plugin FileOpen.

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 06/05/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

On considère qu'au dessous de 25V, il n'y a pas de danger, même dans les plus mauvaises circonstances (milieux humides). On peut monter à 50V pour les lieux secs. Au-delà, le risque devient réel.

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 13/05/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

Les effets du courant traversant le corps humain, dépendent d'un certain nombre de facteurs:

- tension

- fréquence

- intensité

- durée de passage

- forme de courant

- trajet du courant (+ dangeureux s'il traverse la région du coeur)

- moments du passage du courant par rapport aux phases du cycle cardiaque (risque de fibrillation ventriculaire)

Le corps humain étant composé de 90% d'eau, il se comporte comme une impédance, elle même la somme de 3 quantités:

- impédance d'entrée/ impédance interne / impédance de sortie

L'impédance interne du corps humain est trés faible:

- main à main, de l'ordre de 500 ohms

- tempe à tempe 100 ohms

- main à pied 500 ohms

Il ne faut pas oublier que le courant prendra toujours "chemin" le plus facile...

La NFC 15-100 définit ses règles de calculs par rapport à une courbe de sécurité "L"; basées sur le temps (ms) et l'intensité (mA) avec les effets du courant alternatif (15 à  100 HZ) sur les personnes.

Il est donc difficile de connaître avec précision quelle est, dans des conditions données, la valeur du courant dangereux.

La mise en place de différentiel est donc un moyen pour limiter le passage d'un courant dangeurex susceptible d'engendrer des effets physiologique sur ou interne au corps humain.

Cordialement,

REMCOELEC 30

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 15/12/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

Salut,

http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/securite/s...
En dessous de 25 V, la résistance du corps est estimé à 1 k minimum, soit 25 mA maximum.
C'est donc effectivement là le seuil de dangerosité pour des manipulations raisonnables [ne pas se mettre une électrode sur chaque tempe, par exemple]

@+ ;)

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 15/12/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

Salut,

http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/securite/s...
En dessous de 25 V, la résistance du corps est estimé à 1 k minimum, soit 25 mA maximum.
C'est donc effectivement là le seuil de dangerosité pour des manipulations raisonnables [ne pas se mettre une électrode sur chaque tempe, par exemple].

@+ ;)

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

PagesJaunes vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec PagesJaunes !

Ces pros peuvent vous aider