Tester un condensateur

Sommaire

Un condensateur sert souvent à stabiliser un courant d’alimentation. Le condensateur réagit pour cela aux variations de tension : en absorbant une partie de la tension lorsqu’elle dépasse un certain seuil et à l’inverse, en se déchargeant lorsqu’elle chute.

Un condensateur comporte deux armatures conductrices (électrodes) séparées par un isolant diélectrique (polarisable) et capables de stocker des charges opposées. Évaluée en farads (f), la capacité du condensateur traduit la relation qui unit la tension du courant appliqué et les charges qui en résultent. Ce composant peut toutefois être défectueux et perturber le fonctionnement du circuit auquel il est raccordé.

Voici comment tester un condensateur.

 

1. Déchargez le condensateur

Un condensateur ne peut être testé qu’en étant séparé du circuit auquel il est raccordé. Il faut aussi le décharger.

Mettez pour cela ses 2 pôles en contact avec un élément métallique quelconque : réglet, paire de ciseaux, lame de tournevis, étau…

2. Calibrez le multimètre

Choisissez la fonction ohmmètre de l’appareil, comme pour vérifier la continuité d’un conducteur ou d’un circuit.

Note : à défaut de multimètre automatique, il n’est pas évident de choisir d’emblée la plage de mesure correspondant le mieux au condensateur à tester… Donc avec un multimètre classique, sélectionnez le calibre le plus élevé (millions d’ohms).

3. Effectuez le test du condensateur

Posez la pointe de touche rouge du multimètre sur la borne ou le fil + du condensateur et la pointe de touche noire sur la borne - ou selon le cas, sur le corps du condensateur lui-même.

Note : selon son type, un condensateur comporte 2 bornes, 2 broches ou bien un fil et une enveloppe métallique (prévue pour être reliée à la masse). Si les bornes ou fils ne sont pas repérés, faites plusieurs essais et déchargez le condensateur après chacun d'eux.

4. Interprétez la mesure

Lorsque l’afficheur du multimètre (numérique) indique 10 millions (ou plus) puis redescend à 0, le condensateur fonctionne correctement.

Si en revanche l’afficheur reste à 0 ou bien à la valeur précédente (10 millions ou plus), le condensateur est défectueux.

Note : le multimètre peut demander quelques dizaines de secondes pour atteindre la valeur maximale du condensateur et revenir ensuite à 0… Soyez patient. Le cas échéant, pensez aussi à redécharger le condensateur entre chaque mesure.

Ces pros peuvent vous aider