Passage de plancher

Sommaire

Vous ne souhaitez plus voir tous ces fils électriques disgracieux, dispersés sur le sol de votre bureau ? Vous trouvez que cela n'est ni esthétique ni pratique, et qu'en plus, ce n'est pas sécurisé ? Le passage de plancher est l'objet idéal pour regrouper, cacher et protéger ces fils et ces câbles. Découvrez avec nous les aspects de cet accessoire à la fois pratique et économique, dont vous ne pourrez plus vous passer.

À quoi sert le passage de plancher ?

Le passage de plancher est utilisé pour la protection mécanique des fils et des câbles électriques qui traversent une pièce. Il permet de camoufler la distribution électrique d’un espace en toute sécurité et discrétion, à partir des prises situées sur le mur des pièces jusqu’au point d’utilisation.

Remarque : il répond aux normes et directives en vigueur pour le matériel électrique.

Le passage de plancher assemble discrètement les câbles dans tous les espaces de travail, qu'il s'agisse d'un bureau à la maison, mais également de locaux professionnels comme une salle de réunion, un atelier, une salle informatique ou un open-space (plateau ouvert).

Lire l'article

Quelles sont les caractéristiques du passage de plancher ?

Il est rare de trouver une alimentation électrique par le sol juste devant un poste de travail. Il faut donc prévoir une distribution électrique à partir d'une arrivée de courant située sur le mur, en passant fils et câbles sous une goulotte électrique jusqu'au point le plus proche du bureau. Il peut contenir jusqu'à 8 câbles électriques.

Bon à savoir : le passage de plancher, qui assure la sécurité de façon mécanique permet, grâce à son système de distribution des fils à l'intérieur, de ne pas les tordre ou les emmêler.

À l'intérieur, on trouve des canaux séparés pour courant fort et courant faible.

Il est proposé en général en PVC de couleur grise, claire ou foncée, ou avec un profilé aluminium sur le dessus résistant aux passages, afin de le marier au mieux avec l'aspect du sol de la pièce où il est installé, et en plusieurs dimensions selon le nombre de fils et câbles à faire passer. Il est flexible et ses éléments de jonction facilitent le croisement et l'orientation des connexions électriques.

Il est équipé de rainures antidérapantes et les matériaux utilisés résistent aux passages répétés et aux UV.

Tous les modèles ont un dessin identique : un dos d'âne en pente douce, bien étudié pour qu'on ne risque pas de tomber en marchant dans la pièce, ou que les roues du fauteuil de bureau roulent dessus sans heurts.

Remarque : on peut installer le passage de plancher sur un sol, mais également sur un mur pour regrouper les câbles.

Le principal inconvénient du passage de plancher est qu'il est posé sur le sol et qu'il forme une protubérance même discrète qui peut gêner l'esthétique d'une pièce, surtout si le nombre de postes de travail à équiper est important.

Quels sont les dimensions disponibles pour le passage de plancher ?

On le trouve généralement en 5 longueurs différentes, permettant de configurer la composition idéale pour la surface à équiper : 50 cm, 80 cm, 120 cm, 160 cm et 200 cm, pour une largeur de 15 à 20 mm et une hauteur de 15 à 20 mm, étudiée pour ne pas gêner le passage des roues.

On peut le compléter avec des accessoires indispensables pour réaliser une installation sécurisée et esthétique :

  • des éléments de jonction entre les passages pour connecter 2 pièces, en T pour en connecter 3, et en croix pour en connecter 4, ou des boîtes de dérivation adaptées à cet usage ;
  • des modules à 90°, pour créer des angles dans les coins des pièces ;
  • des joints de couvercle pour rendre l'ensemble encore plus hermétique ;
  • des colonnes/colonnettes pour poste de travail.

Bon à savoir : une fois qu'il est installé, on entretient le passage de plancher comme la surface sur laquelle il est posé, avec un aspirateur. Il faut éviter de laver à grande eau, car même si les câbles et les fils sont protégés, il est déconseillé de faire cohabiter l'électricité avec l'humidité.

Lire l'article

Comment installer un passage de plancher ?

Simple à assembler, le passage de plancher se fixe sur les sols ou les murs à l'aide d'un adhésif double face ou des vis dissimulées par une languette amovible. Sa découpe se fait à l’aide d’une scie.

Fixation par double face

Tracez sur le support l'endroit où devra se situer le passage de plancher, puis ôtez la protection de la base pour découvrir le double face. Appliquez fortement celle-ci sur la surface et passez vos câbles et fils avant de refermer le tout grâce au couvercle à clipser.

Fixation par vis

Il suffit de percer à intervalles réguliers le passage de plancher et le support, sol ou mur qui doit l'accueillir, et de cheviller avant de fixer la base du passage. Passez ensuite les fils et câbles, et refermez avec le couvercle par clipsage.

Une languette amovible permet de cacher les têtes de vis.

Lire l'article

Combien coûte le passage de plancher et où en trouver ?

Vous trouverez un passage de plancher chez les vendeurs de matériel de bureau ou ceux de matériel électrique ainsi que sur internet à un prix relativement modeste : environ 6 € pour un passage de 2 mètres de long, les différents accessoires (boîte de dérivation, angle, joints de couvercle) variant de 3 à 10 €.

Ces pros peuvent vous aider