Compteur intelligent

Sommaire

Un compteur intelligent est une nouvelle génération de compteur gaz et électricité, qui déjà est en cours d’installation dans certaines régions de la France. Du fait que cet appareil communique directement la consommation d’énergie au distributeur, l’installation d’un compteur intelligent supprime le traditionnel relevage de compteur.

Nouvelle législation

La loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 instaure le déploiement de 35 millions de nouveaux compteurs électriques dits « Linky » sur 6 ans. Tous les abonnements de moins de 36 kVa, résidentiels et professionnels, sont visés. L’objectif d’ERDF est de changer 90 % des anciens boîtiers dans 35 millions de foyers d’ici 2021.

Compteur intelligent : définition

Un compteur intelligent (ou communicant) comptabilise une consommation d’énergie (électricité et gaz) de manière précise et en temps réel.

Capable d’envoyer et de recevoir des données, un compteur intelligent facilite l’échange des valeurs de consommation d’énergie entre le consommateur et le distributeur. Tel un gestionnaire intelligent, un compteur intelligent offre la possibilité au consommateur de suivre sa consommation de gaz et/ou d’électricité.

L’objectif d’EDF, avec ces compteurs, est aussi de pouvoir éteindre à distance les appareils électriques pour lisser les « pointes » quotidiennes de consommation, afin de réaliser des économies et d’intégrer les énergies intermittentes (photovoltaïques, éolien).

Remarque : le compteur intelligent supprime tout relevage de compteur par un technicien.

Avantages du compteur intelligent

Le compteur intelligent offre plusieurs avantages aux consommateurs :

  • les démarches sont facilitées (modification de contrat, changement d’adresse) ;
  • fini le passage d'un technicien pour le relevage du compteur, la consommation étant communiquée en temps réel au distributeur ;
  • une consommation raisonnée et davantage écoresponsable ;
  • une facturation suivie et dimensionnée quotidiennement grâce aux facilités de suivi, et donc plus précise.

En bref, le compteur intelligent permet un relevé automatique et précis à distance. En effet, avec ce type de compteur, EDF peut commander vos appareils à distance et suivre toutes vos consommations.

Bon à savoir : à compter de juillet 2017 (juillet 2018 pour les fournisseurs ayant moins de 150 000 clients), les consommateurs d'électricité qui disposent d'un dispositif de comptage relevé à distance vont bénéficier gratuitement d'un espace sécurisé, sur un site internet, leur donnant accès à leurs données de consommation ainsi qu'au coût de celle-ci (décret n° 2017-976 du 10 mai 2017).

Lire l'article

Ses inconvénients : des craintes plus ou moins fondées ?

De nombreuses voix se sont opposées aux compteurs Linky. Cependant, les raisons invoquées ne sont pas toutes avérées. Cette méfiance n'en est pas moins à prendre en compte, et révèle la nécessité de mettre en place des études et des contrôles réguliers et indépendants.

Première crainte, les radiofréquences CPL (courant porteur en ligne) injectées par les compteurs Linky dans les câbles et appareils électriques. Ce type de technologie est également utilisé en domotique, pour les réseaux internet, etc. Certaines associations affirment que le CPL est dangereux pour la santé, mais 60 Millions de Consommateurs met en garde : pour le moment, aucune étude n'est parvenue à prouver cette dangerosité.

Deuxième point de méfiance : des pannes et des incendies ont déjà été observés sur les appareils en service. De fait, durant la phase test, 8 incendies ont été imputés non pas au compteur lui-même mais à des erreurs de manipulation pendant la pose (sur 300 000 installations). Des précisions qui rassurent quant à la capacité des installateurs à limiter ce risque.

Enfin, la surveillance généralisée des faits et gestes de la population est rendue possible par la transmission en temps réel des données de consommation, ce qui peut poser problème à certains. Néanmoins, c'est grâce à cette collecte d'informations que la domotique peut simplifier votre quotidien : mieux elle vous connaît, mieux elle peut agir pour vous. De plus, les données relevées par les compteurs intelligents sont surveillées par la CNIL, et soumises à des règles strictes.

À savoir : certains soulignent également que des hackers pourraient agir à distance sur ce type d’appareil en provoquant par exemple un « black-out » (courant coupé).

Compteur intelligent : la couverture du territoire français

L’installation de compteurs intelligents (énergie électricité) a déjà commencé à être réalisée en France de 2009 à 2010 : 300 000 compteurs de ce type ont été installés dans un objectif expérimental en Touraine et dans l’agglomération de Lyon.

Les chiffres prévisionnels annoncés par EDF-Électricité de France étaient :

  • 3 millions de compteurs communicants d’ici décembre 2016 ;
  • 35 millions de compteurs déployés d’ici fin 2021.

S’étendant à la consommation de gaz, des compteurs communicants sont installés de manière progressive chez 150 000 abonnés et dans 24 communes de 4 Régions. L’objectif est d’équiper 11 millions de clients sur l’ensemble du territoire d’ici fin 2022. L’ouverture des zones soumises à installation a débuté en 2017.

Bon à savoir : dans le cadre du déploiement des compteurs communicants sur l'ensemble du territoire, l'Agence nationale des fréquences (ANRF) a prévu que toute personne physique ou morale puisse demander de faire mesurer l'exposition aux ondes électromagnétiques de locaux d’habitation ou de lieux accessibles au public. La demande doit se faire en remplissant le formulaire Cerfa n° 15003, lequel doit être ensuite signé par un organisme habilité (collectivité territoriale, association agréée, fédérations d'associations familiales, etc.). Les résultats des études sont ensuite rendus publics sur le site cartoradio.fr.

À noter : pour le gaz comme pour l’électricité, le compteur communicant permet de suivre sa consommation et de réduire par conséquent sa facture en évitant la surconsommation.

Lire l'article

Compteur intelligent : son installation

Chez le particulier, l’installation du compteur est effectuée par une entreprise agréée lorsque la zone du territoire est en phase de couverture. L’installation du compteur intelligent (gaz et électricité) demande l’intervention d’un technicien pendant 30 minutes et entraîne une coupure d’électricité pendant le temps de l’intervention.

Il n'y a ni réaménagement, le nouveau compteur étant installé à l’emplacement de l’ancien, ni coût (pas de facturation de l’installation).

Remarque : la présence de l’utilisateur n’est pas obligatoire si le compteur est accessible. Le Service client du distributeur d’énergie avise par courrier ses clients/abonnés, avec confirmation de rendez-vous (modification possible) et rappel par SMS 48 heures avant l’installation.

Compteur intelligent : les installateurs et les prix

Comme elle est effectuée par le distributeur, l’installation d’un compteur intelligent est gratuite et ne nécessite aucune démarche de la part du consommateur/titulaire de l’abonnement d’énergie.

L’installation d’un compteur intelligent est de la responsabilité d’une entreprise agréée par le distributeur d’énergie – électricité ou gaz.

Ces pros peuvent vous aider